Sélectionner une page
 

Crowdfunding : conseils avant de se lancer

crowdfunding collecte conseils communication

Lorsqu’on parle de crowdfunding à des entrepreneurs, il y’a 3 types de réactions : ceux qui ne savent pas ce dont on parle, ceux qui pense qu’il est facile de demander de l’argent à des gens et qu’ils vont récolter des milliers d’euros et ceux qui ont le regard de la personne déjà passée par là et qui vous disent : “plus jamais”. Ces personnes là ont souvent atteint leur objectif de collecte et réussis à lancer leur entreprise, alors pourquoi la réponse est-elle si virulente ? La réponse est assez simple, les 3/4 des personnes qui se lancent dans un crowdfunding ne sont pas du tout préparées et ne savent pas à quoi s’attendre. Elles passent donc la majeure partie de leur collecte à courir après le temps et à angoisser. Pourtant, il est possible de faire de sa campagne de crowdfunding un moment moins douloureux et même de la transformer en un élément qui va booster votre communication. Voici quelques uns de mes conseils pour réussir sa collecte sans trop souffrir.

1 ) Etablir un plan

On ne se lance pas dans une chasse au trésor les yeux fermés ! Il en va de même pour votre crowdfunding. Je conseille à mes clients de se préparer au moins 2 mois en amont. Votre plan de préparation doit être le même que pour un lancement de produit classique, mais en version accélérée. Le 1er mois, occupez-vous de vos réseaux sociaux et de débuter la création des contenus dont vous aurez besoin. Le deuxième mois est la période idéale pour lancer vos communiqués de presse et de vous créer une mailing list solide. Ce n’est pas une fois votre collecte lancée que tout se joue. C’est en amont.

2 ) Savoir à qui vous parlez

Vous n’allez pas atteindre les mêmes personnes le jour du lancement, à mi parcours et lors de votre dernière semaine de collecte. Vous aurez environ 3 cibles lors de votre collecte : le premier cercle, composé de votre famille et de vos amis, le deuxième cercle, qui comprend les amis de vos amis ainsi que vos followers les plus impliqués et le troisième, le grand public. Chacune de ces cibles à des besoins et envies différentes. Il faut donc que vous teniez compte de ceci pour créer les messages appropriés. L’idéal est de prévoir vos messages en amont et de les intégrer dans votre calendrier éditorial pour engager les différentes cibles à l’avancée de la collecte.

3 ) Créer sa communauté en amont

Même si vous n’avez pas encore votre produit, vous pouvez commencer à fédérer une première communauté autour de vos valeurs. L’important est de vous faire connaître, vous et votre projet. Qui êtes-vous ? Pourquoi avez vous souhaité lancer ce projet ? Qu’est ce qui vous différencie de la concurrence ? Qu’allez vous apporter à vos clients avec votre produit ? Ces questions sont de bonnes pistes de départ pour créer votre contenu. Pensez aussi à interagir en tant qu’entreprise avec les personnes ayant les mêmes buts que vous.

4 ) Préparer sa mailing list

Autour de votre projet, il y’a des gens qui ne seront pas vos clients, mais qui sont prêts à vous soutenir. Ce sont vos amis entrepreneurs, vos anciens collègues, les professionnels que vous aurez rencontré lors de la préparation de votre projet, ou même des gens à qui vous avez déjà parlé de votre projet et qui ont eu l’air réceptifs. Même si vous n’avez pas leurs contacts personnels, en vous y prenant un peu à l’avance, il est possible de les contacter via les réseaux sociaux professionnels ou par le biais d’autres contacts.

5 ) Miser sur les réseaux des autres

Lorsque vous préparez votre crowdfunding, pensez aux réseaux des personnes autour de vous. Que ce soit d’autres créatrices qui vous aideront pour les contreparties, les réseaux d’accompagnement que vous avez rencontré, les entrepreneurs que vous croisez lors d’évènements pro ou même votre cousin qui fait du sport depuis 15 ans dans le même club, tous ont déjà fédéré un réseau autour de leurs valeurs personnelles. Si vous sensibilisez ces personnes là à votre projet en amont, elles sauront trouver les arguments nécessaires pour convaincre à leur tour les personnes de leurs différents réseaux.

 

En résumé, un crowdfunding efficace se planifie en amont et passe par une compréhension parfaite de vos cibles. Ce travail de démarchage des personnes d’influence et de planification vous évitera bon nombre de sueurs froides et sera beaucoup plus efficace que de la pub à répétition pendant toute la durée de votre collecte. Vous vous libérerez du temps et pourrez donc vous consacrer ensuite à la communication plus opérationnelle et le développement de votre marque.