newsletter

Vous avez lancé votre entreprise, attiré un peu de monde sur votre site et vous aimeriez désormais passer à la vitesse supérieure. Mais devant la multitude de réseaux sociaux et canaux de distribution de vos articles, vous ne savez pas par où commencer. Vous avez peu de temps disponible pour votre communication et vous vous demandez s’il ne vaut pas mieux privilégier des réseaux sociaux comme instagram qui amène rapidement des followers. La newsletter vous rappelle les spams commerciaux et les mails inintéressants que vous recevez de la part de certaines marques. D’ailleurs vous avez lu que les newsletters ne servaient plus à rien depuis 2005. Alors pour clarifier un peu les choses, voici mon petit guide de la newsletter pour les petites entreprises.

 

Pourquoi envoyer une newsletter ?

Le but principal d’une newsletter est de garder un contact régulier avec votre lectorat. Les gens inscrits à votre newsletter sont des gens intéressés par ce que vous proposez, par votre contenu et votre personnalité, à tel point qu’ils ont décidé de vous confier leur adresse mail. La relation qui se construit donc par mail est une relation de confiance. Au lieu de penser spam, pensez moyen de communication privilégié sur lequel diffuser votre message de manière hebdomadaire ou bi mensuelle. D’autant plus que le taux d’ouverture d’un mail se trouve entre 20 et 33%. Sacrément plus que les 2 à 4 % de facebook …

 

C’est difficile à mettre en place une newsletter ?

Non, c’est relativement simple. En un après-midi, vous pouvez créer votre template et commencer à faire grossir votre liste d’abonnés. Pour une newsletter opérationnelle et efficace, il vous suffit de suivre les étapes suivantes :

  1. Choisissez votre hébergeur. La plupart sont gratuits jusqu’à 2000 abonnés. Mes préférés sont Mailchimpet Mailerlite (que j’utilise depuis peu pour mon site et que je trouve assez efficace).
  2. Créez vos formulaires via l’outil de l’hébergeur. Généralement des tutos sont là pour vous guider pas à pas. Intégrez ce formulaire sur votre blog dans votre sidebar et votre footer. Certains hébergeurs comme mailchimp vous proposent également de rajouter une petite case pour inscrire facilement à votre newsletter les personnes laissant un commentaire sous l’un de vos articles.
  3. Retournez sur votre hébergeur et rendez vous dans la bibliothèques de templates. Les hébergeurs ont généralement des dizaines de modèles que vous pouvez choisir puis modifier à votre guise. Changez les couleurs, rajoutez des blocs de texte, votre logo, des images, les liens de vos réseaux sociaux. Sauvegardez votre template. Lorsque vous voudrez envoyer un mailing, il ne vous restera plus qu’à ajouter votre texte et vos images aux bons endroits.
  4. Vous pouvez ensuite éventuellement adapter un de vos articles en une version spéciale que vous offrirez aux personnes en échange de leur adresse mail. Attention, le fait d’avoir un freebie attire rapidement des gens dans votre mailing list, mais pas forcément des gens qui suivent votre blog.
newsletter mailerlite entreprise
Quelques templates mailerlite
newsletter mailchimp business
Quelques templates Mailchimp

 

Oui mais ensuite, je mets quoi dedans?

Oubliez tout de suite la newsletter automatique à chaque nouvel article. Il y’à fort à parier que si les gens se sont abonnés c’est qu’ils vous suivent sur d’autres réseaux et qu’ils ont déjà vu que vous aviez publié. Rien ne vous empêche de partager un ou deux liens dans votre newsletter, mais ce ne doit pas être le seul contenu. Privilégiez un contenu original que vous ne diffuserez pas sur d’autres réseaux. C’est l’endroit idéal pour vous adresser directement à votre lecteur. Parlez lui de vous, dévoilez les coulisses de votre blog, partagez des expériences que vous ne publieriez pas sur votre blog, ou même faites un retour d’expérience sur un produit que vous avez déjà testé sur votre blog. Cela vous permettra d’insérer un lien qui sera pertinent et donnera à vos abonnés envie de cliquer.

 

Ça me semble quand même chronophage. Est ce que ça vaut vraiment le coup ?

Dans le cas où j’aurai encore besoin de vous convaincre à ce stade de l’utilité de la newsletter, voici mes 4 derniers arguments.

  1. La newsletter vous permet de garder le contrôle sur votre trafic. Avec les modifications d’algorithmes incessantes vos posts sont de moins en moins vus. Rien ne nous dit que les portées ne vont pas encore se réduire dans les prochains mois ou les prochaines années. Autant avoir créé une autre manière de garder le contact avec vos abonnés
  2. Grâce à l’email vous pouvez créer une relation privilégiée en atterrissant directement dans leur boite mail (aka leur intimité. Beaucoup plus qu’un réseau social sur lequel fait défiler des photos à la chaine)
  3. Si vous vendez un produit ou un service un jour, l’email est le canal qui à le plus fort ROI (retour sur investissement). Dans mon métier on dit souvent que pour 1euro investi, une bonne campagne de mailing vous en ramène au moins 40.
  4. Vous pouvez créer des thématiques particulières permettant de partager vos anciens articles qui n’ont plus de trafic. Tant que votre contenu est cohérent, rien ne vous oblige à ne diffuser que du contenu récent.

Pour résumer une newsletter c’est facile à mettre en place, ça vous permet de créer une relation privilégiée avec vos abonnés et d’amener du trafic sur les articles que vous souhaitez mettre en avant. Alors, qu’attendez-vous pour lancer la votre ?

newsletter petit business