community manager CM

En 2019, plus personne n’est à convaincre : vos clients sont sur les réseaux sociaux et pour vendre, vous vous devez d’y être. De tous les métiers du digital, le plus connu est sans doute le community manager. Et pourtant, ce rôle est très régulièrement confié à des stagiaires, au cousin qui connait un peu facebook, à Martine de la compta qui a un peu de temps dans la journée ou tout simplement géré par le fondateur de l’entreprise. L’entreprise se retrouve alors sur quasiment tous les réseaux sociaux, sans aucune ligne éditoriale, à poster un peu n’importe comment, ou pire, à faire du crossposting en republiant les mêmes choses sur tous vos réseaux (ne faites jamais ça. Sérieusement). L’effet sur vos potentiels clients ? Une image d’entreprise brouillon qui ne s’occupe pas vraiment de ses clients. Un community manager professionnel n’est pas là pour poster à votre place. Son rôle est bien plus important pour votre entreprise, quelle que soit sa taille. Et si vous êtes toujours à convaincre, voici 4 raisons pour lesquelles vous devriez envisager d’embaucher un CM professionnel.

1. Pour vous accompagner sur le plan stratégique

C’est, pour moi, le point le plus important. Un community manager doit avant tout vous accompagner sur la stratégie à mettre en place. J’irai même plus loin en disant qu’une personne qui se contente de poster sur les réseaux sociaux sans aucune stratégie n’est pas un community manager (bien que de nombreux “professionnels” se donnent d’eux même le titre). Votre CM est la personne capable de transformer vos objectifs de communication et de marketing en un calendrier éditorial par réseau, tout en s’adaptant parfaitement à l’image que vous souhaitez donner de votre marque. Même si votre ligne éditoriale ne changera pas totalement, le type de publication doit se modifier régulièrement tout au long de l’évolution de votre business. Vous souhaitez acquérir vos premiers clients ? Vous souhaitez fidéliser vos clients ? Diffuser vos contenus plus largement ? Un community manager professionnel saura exactement comment vous aider à atteindre ces objectifs.

2. Pour communiquer parfaitement avec vos potentiels clients

Vous pensez savoir parfaitement qui sont vos clients ? C’est une très bonne chose ! Mais savez vous exactement quels types de contenus ils attendent ? Quel langage leur parlera le plus ? Quel type d’image ? A quel moment de la journée vaut-il mieux poster ? Qui vos potentiels clients suivent-ils sur ces mêmes réseaux ? C’est le rôle de votre community manager d’avoir la réponse à toutes ces questions et de savoir au mieux les exploiter pour que votre présence sur les réseaux sociaux donne envie à vos potentiels clients d’interagir avec votre marque.

3. Pour vous faire gagner du temps

 Créer du contenu pour tous vos réseaux sociaux, répondre aux commentaires, construire des relations solides avec vos clients, tout cela prend du temps. Suivant vos aptitudes de rédaction et de création graphique, vous pouvez compter environ 2 journées par semaine au début. En tant que jeune entrepreneur ou petit créateur, avez-vous vraiment tout ce temps à perdre ? Un community manager va avoir besoin de beaucoup moins de temps pour produire un contenu de meilleure qualité. Bien entendu, vous ne perdrez pas le contrôle sur vos réseaux sociaux puisque toutes les publications vous sont soumises par avance. Au lieu de passer 8 journées par mois à gérer vos réseaux sociaux, il vous suffira de prendre 2h pour valider la proposition de votre CM, puis d’utiliser les réseaux sociaux comme vous le faisiez d’habitude sur votre temps libre. Vous pourrez vous consacrer à ce que vous faites le mieux : votre entreprise.

4. Pour gérer au mieux les retours clients

Dès que votre activité va un peu décoller, vos réseaux sociaux vont se transformer en service client. Vous allez recevoir des questions, des avis clients, des photos de vos produits, autant de choses qui vont se rajouter à votre calendrier de publication. Vous allez non seulement devoir traiter ces commentaires, mais vous allez en plus devoir savoir comment vous en servir pour digitaliser le bouche à oreilles autour de votre marque. En plus du temps que vous allez perdre, vous pouvez vous y prendre d’une mauvaise manière et susciter des sentiments négatifs à votre encontre, voire vous retrouver avec une mauvaise réputation qui pourra vous mener au fameux “bad buzz”. Un professionnel saura exactement comment diffuser les avis de vos clients ravis et calmer vos clients mécontents.

 

En réalité, l’importance du travail du community manager n’est plus à prouver. Alors pourquoi tant de petites entreprises choisissent-elles de se passer de ce professionnel dont le travail est pourtant si précieux ? Le plus souvent, la réponse est l’argent. Embaucher un community manager coûte cher (entre 350 euros et 600 la journée pour un freelance. Payer “moins cher” risque de vous couter plus cher sur le long terme). Je comprends tout à fait cet argument et je ne vous dis pas de dépenser plus d’argent que vous en avez. Cependant, il faut également savoir que de nombreux community manager professionnels sont conscients de cela et proposent des offres adaptées. Chez La cancanneuse, nous vous proposons par exemple de préparer votre calendrier éditorial à votre place et de vous laisser gérer la modération. Coût pour vous : une journée de travail. Nous proposons également des coachings à plusieurs. Jusqu’à 4 entrepreneurs, il est possible de travailler efficacement et d’avancer sur les objectifs de chacun. Le coût pour vous : une journée ou une après-midi de coaching divisée par 4. Les professionnels spécialistes des petites entreprises sont conscients de vos réalités financières, n’hésitez pas à les solliciter pour vous aider à développer votre business.

Community manager petite entreprise

" data-link="https://twitter.com/intent/tweet?text=Pourquoi+embaucher+un+community+manager+professionnel+pour+votre+petite+entreprise%3F&url=http%3A%2F%2Fwww.lacancanneuse.fr%2Fpourquoi-embaucher-community-manager-professionnel-petite-entreprise%2F&via=">">Tweetez
12 Partages